L'orientation préférentielle de l'intervenant


L'ORIENTATION PRÉFÉRENTIELLE DE L'INTERVENANT INDIQUÉE SUR LA FICHE DÉTAILLÉE DE LA STRUCTURE
 


 

QU'EST-CE QUE C'EST ?
 

 

Le médecin traitant, lors d'une prescription d'activité physique adaptée, évalue le niveau d'altération du patient atteint d'une affection longue durée et qualifie sa limitation selon les niveaux suivants :
 

  • Sévère ;
  • Modérée ;
  • Minime ;
  • Sans limitation.



Pour chaque niveau de limitation, sont définis les domaines préférentiels de chaque catégorie d'intervenant autorisée à dispenser l'activité physique adaptée prescrite par le médecin traitant.


Le domaine préférentiel de chaque intervenant est signifié par les mentions suivantes : + ou ++ ou +++ ou non autorisé.


==> Instruction interministérielle du 3 mars 2017 (N° DGS/EA3/DGESIP/DS/SG/2017/81)

Exemple
Pour un patient dont le niveau de limitation a été qualifiée de " modérée", le médecin traitant est appelé à indiquer sur sa prescription d'activité physique adaptée :
 
  • de façon privilégiée (+++) : un enseignant en activité physique adaptée;
  • de façon un peu moins préférentielle (++):un professionnel de santé;
  • de façon peu préférentielle (+) : un éducateur sportif.



L'intitulé "orientation préférentielle du patient" figurant sur la fiche détaillée de la structure (partie encadrants) sur notre répertoire en ligne indique donc pour chaque intervenant de la structure, le niveau de limitation du patient pour lequel le type d'intervenant autorisé à dispenser de l'activité physique adaptée est indiqué comme étant à privilégier (+++) par le médecin traitant lors de sa prescription (selon l'instruction instruction interministérielle du 3 mars 2017).
 
Exemple
Il sera indiqué pour un éducateur sportif limitation minime et aucune limitation car les éducateurs sportifs sont indiqués comme étant à privilégier dans le cadre d'une prescription d'activité physique adaptée pour les patients souffrant d'une affection longue durée dont le niveau de limitation a été évaluée par le médecin traitant comme "minime" ou "aucune limitation".



Consulter le tableau complet des domaines d'interventions préférentiels des professionnels et autres intervenants prévu par l'instruction instruction interministérielle du 3 mars 2017 => voir dernière page).