Nicolas B.

< retour à la liste des témoignages
photo_fscf_nicolas

Nicolas B.





 

NICOLAS, Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

 


Je suis Nicolas Boisneau, agent de développement du Comité Régional de la Fédération Sportive et Culturelle de France (FSCF) depuis mars 2013. J’ai suivi un cursus de formation avec une licence STAPS Entraînement sportif puis un master Activités Physiques Adaptées (APA) à l’Institut de Formation en Éducation Physique et Sportive d’Angers (IFEPSA).


Au niveau de mes missions, je m’occupe du suivi et du développement des activités, notamment à travers les commissions d’activités du comité qui sont principalement orientées vers des disciplines gymniques. Je mène à bien des missions liées au sport santé, au handicap ; dans un objectif d’adaptation et d’ouverture des pratiques sportives dans les associations. J’anime aussi une équipe technique régionale composée des agents de développement intervenant dans la région. Enfin, j’assure le lien entre les institutions et nos clubs au sein du territoire.




 

Quels sont les programmes et dispositifs sport santé que le comité régional FSCF met en place ?


 



Nous déclinons en fait sur le territoire le programme national santé « Atoutform’ » de la Fédération Sportive et Culturelle de France décliné sur le territoire, sur 2 thématiques principales :
 
=>  « Atout + » axé sur la prévention primaire afin de sensibiliser les associations à la lutte contre la sédentarité ;
 
=>  « Form + » orienté vers l’adaptation de la pratique en fonction de la pathologie ou du handicap de chacun.








Au niveau d’« Atout + », nous accompagnons les associations en leur fournissant des outils de communication (logo et affiches autour d’une charte graphique) pour sensibiliser leurs dirigeants, adhérents et pratiquants à travers des messages simples sur les méfaits de la sédentarité et les bienfaits de l’activité physique, ainsi que sur les recommandations faites par différents organismes.



 
Les clubs peuvent aussi s’engager en signant une charte et en respectant certains critères :
 
- Intégrer la thématique Santé dans leur projet associatif ;
 
- Porter des actions spécifiques au cours de la saison ;
 
- Mettre en avant les supports de communication mis à disposition ;
 
- Nommer un référent santé qui va jouer le rôle de relais entre son club et le Comité Régional FSCF afin de mettre en place toutes les actions prévues dans le cadre d’« Atout + ».

 
Aussi, nous répondons aux sollicitations du Comité Régional Olympique et Sportif (CROS) pour le projet « Sentez-Vous Sport en Entreprise », visant à proposer des activités sur mesure pour les structures professionnelles (entreprises comme collectivités territoriales).




 

Par ailleurs, nous intervenons au sein de centres de soins ou d’entreprises, dans le cadre du programme « Manger, bouger, c’est facile ! » porté par la Mutualité Française. Un binôme composé d’un éducateur sportif et d’un(e) diététicien(ne) est mobilisé à chaque fois pour sensibiliser aux bienfaits d’une activité physique régulière, adaptée, sécurisée et progressive, ainsi que d’une bonne alimentation. Les personnes sont notamment orientées vers les clubs ligériens labellisés « Sport santé ».

 
Enfin, nous utilisons également un programme intitulé « D-marche », de l’association ADAL, pour inciter les personnes à être plus actives au quotidien par la marche, avec notamment la mise à disposition d’un podomètre.

 


Quant à « Form + » et l’adaptation de la pratique en fonction des pathologies ou du handicap, nous avions été sollicités par le Réseau Sclérose en Plaques (RESEP) des Pays de la Loire pour apporter notre contribution à un projet, avant même que le programme national de la FSCF ne soit lancé.






Le RESEP des Pays de la Loire souhaitait mettre en place un accompagnement suite au protocole de réentraînement à l’effort des patients. En effet, ce dernier durait 4 semaines mais ne permettait pas la « passerelle » entre son terme et une poursuite de la pratique sportive en club. C’est donc ce que nous avons permis en nous appuyant sur notre tissu associatif, sur les sept villes ciblées maillant le territoire régional : Angers, Cholet, La Roche-sur-Yon, Laval, Le Mans, Nantes et Saint-Nazaire. Après un début à l’ASC Bonne Garde (Nantes) où deux créneaux ont été pérennisés, nous en avons déployé d’autres dont un à Saint-Nazaire et un aux Ponts-de-Cé. En tout, les séances regroupent aujourd’hui une cinquantaine de personnes.




 

Vous apportez chaque année votre contribution à une journée de formation « Activités physiques et Sclérose en plaques » en lien avec le Réseau Sclérose en Plaques (RESEP) des Pays de la Loire, pouvez-vous nous en dire plus ?



Pour cette formation, nous faisons principalement le lien vers l’une de nos associations pour montrer comment se passe concrètement le déroulement d’une séance. Le but de cette démonstration est que les encadrants d’autres disciplines puissent s’approprier la problématique de santé, et adapter la pratique par rapport à leur propre sport.


Plus globalement, l’objectif est que l’accueil de ce type de public soit possible un peu partout ; soit sur des créneaux spécifiques, soit sur des créneaux inclusifs. Ces derniers intègrent ainsi des personnes qui, en fonction du degré de sévérité de leur pathologie, peuvent participer tant que l’information est bien transmise à l’encadrement. L’idée, c’est qu’on ne reste pas seuls dans notre coin et que tout le monde puisse y trouver son compte.


Parallèlement, sur l’adaptation de la pratique, nous sommes bien sûr tout fait ouverts et vigilants quant aux autres pathologies. Nous aimerions aller plus loin et que davantage de nos intervenants soient formés ; d’autant que les formations proposées par la FSCF ont été reconnues par l'État (notamment par l'arrêté du 8 novembre 2018, relatif aux certifications fédérales autorisant la prise en charge par l'activité physique d'un public atteint d'affection de longue durée).





Pour finir, pourriez-vous nous donner des informations d’actualité sur le comité régional FCSF des Pays de la Loire ?

 


Actuellement, nous avons plusieurs priorités au niveau régional : le sport santé, les activités autour de l’éveil de l’enfant (moins de 6 ans) et le projet « LILO Sports ® » (pour « Loisir Innovant Ludique Original »).

Concernant ce dernier, il s’agit de proposer soit à nos associations soit aux collectivités diverses activités innovantes ou émergentes, donc sous une forme différente du sport traditionnel. Les activités peuvent être individuelles comme collectives, et dans tous les cas mixtes, sans contact, et dans un esprit de fair-play. Tout cela doit favoriser la mixité et se diriger vers la dimension ludique, avec une intensité adaptée. Tous les âges sont concernés, de la petite enfance jusqu’aux seniors.






À titre d’exemple, nous avons pu constater que le foot en marchant fonctionne bien. C’est la raison pour laquelle nous pensons développer de plus en plus la pratique de sports traditionnels en marchant, pour un public senior notamment.
Pour les personnes handicapées, nous avons des pratiques adaptées comme le torball ou du volley assis… Idéalement, nous essayons de faire en sorte que ces activités soient pratiquées en mixité avec des personnes valides.
On est vraiment sur ce concept-là : proposer de l’événementiel multisports, construire un réseau d’animateurs continuant de se former, soutenir en prêt ou location de matériels… Toute personne intéressée peut consulter le catalogue des activités proposées sur le site https://lilosports.fscf-paysdelaloire.fr/.


Dans le cadre du programme santé « Atoutform’ », nous accueillons Dorine, qui est en master 1 APA à l’IFEPSA, et mène à bien différents travaux liés au développement de la vingtaine de clubs FSCF labellisés « Sport santé » ; ainsi qu’à la mise en place d’un protocole sur la capacité de marche auprès de quelques pratiquants du créneau Sclérose en plaques (validation d’un outil dans le cadre de son mémoire de recherche).


Enfin, nous sommes intervenus fin avril avec la Mutualité Française pour « Manger, bouger, c’est facile ! », lors d’ateliers ouverts dans des centres hospitaliers et des structures de soins. Nous préparons aussi la mise en place d’animations sportives connectées dans des lycées à partir septembre (projet soutenu par la MGEN).




 

 



CONTACTEZ LE COMITÉ RÉGIONAL DE LA FÉDÉRATION SPORTIVE ET CULTURELLE DE FRANCE (FSCF) !

Mailsecretariat@fscf-paysdelaloire.fr

Site internet : https://paysdelaloire.fscf.asso.fr/